Accueil // Glossaire

Glossaire

Par ordre alphabétique :


assainissement : regroupe l'ensemble des équipements (canalisations de collecte et stations d'épuration) qui collecte et traite avant rejet dans le milieu naturel les eaux de lavage, toilettes, etc…Deux types d'assainissement existent : l'assainissement collectif (raccord au tout à l'égout) et l'assainissement autonome (installation de traitement des eaux usées installées chez un particulier).

bassin versant : il représente l'ensemble d'un territoire drainé par un cours d'eau et ses affluents.

capacité de désendettement : il s'agit d'un ratio qui mesure en nombre d'années la capacité d'une collectivité à rembourser la totalité de sa dette par l'épargne brute dégagée.

conductivité : elle permet de mesurer l'ensemble des sels minéraux de l'eau indispensables à la vie humaine.

dureté : elle mesure principalement les sels calcium et magnésium pour adapter le traitement et rendre l'eau équilibrée (ni agressive ni entartrante).

eau brute : eau captée dans le milieu naturel pour assurer la production d'eau potable mais qui n'a pas encore subit de traitement.

eau minérale : eau particulièrement riche en certains sels minéraux, qui ne respecte pas toutes les normes de qualité de l'eau potable.

eau traitée : c'est le terme technique employé lorsque l'eau est devenue potable au terme d'un processus de traitement particulier.

eau potable : eau destinée à la consommation humaine ou à la fabrication d'aliments et qui correspond à la règlementation en vigueur.

eau propre : d'un point de vue technique, c'est une eau qui paraît parfaitement propre mais qui présente encore des bactéries non visibles à l'œil nu. Attention, elle ne peut pas se boire.

eau de source : eau qui n'a généralement pas besoin d'être traitée avant distribution (sauf chlore).

eaux de surface : par opposition à une eau souterraine, c'est une eau qui s'écoule ou stagne à la surface de l'écorce terrestre.

entérocoques : indicateur de contamination fécale de l'eau. Ils présentent des risques sur la santé.

escherichia coli : ce sont des bactéries issues des déjections humaines et animales dont certaines sont dangereuses pour la santé.

limites de qualité : ce sont des valeurs limites que l'eau potable (ou l'EB) doit respecter sur un certain nombre de paramètres. Elles sont fixées par la réglementation.

nitrates : sels particuliers résiduels de l'activité humaine ou agricole.

ozone : c'est un gaz destructeur très puissant qui en plus d'être un désinfectant, élimine aussi les odeurs et les résiduels de matières organiques liées à la décomposition des êtres vivants de l'eau des rivières (faunes, flores, etc.…). Il n'a pas d'effet rémanent c'est-à-dire qu'il disparait très vite. C'est pourquoi on réinjecte du chlore avant distribution.

part syndicale
: c'est le montant voté par le Comité Syndical du L'Eau d'ici s'appliquant à chaque mètre cube vendu à ses collectivités, en vue d'assurer le financement d'une partie du service.

pesticides : molécules de traitement phytosanitaires utilisées pour les espaces verts et l'agriculture. Le glyphosate en fait partie.

pH : Potentiel hydrogène qui permet de savoir si l'eau est agressive (corrosion) ou si elle entartrante (calcaire dans tuyaux).

références de qualité : ce sont des valeurs guides qui permettent de piloter le traitement de l'eau et d'anticiper une évolution de la ressource.

turbidité : elle mesure l'ensemble des éléments contenus dans l'eau et qui la troublent.

Aller en haut de la page